Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Model.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 49

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Model.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 49

Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Controller.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 50

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Controller.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 50

Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Factory.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 51

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Factory.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 51
Actu Moto - Championnat de France Superbike - Superbike : le point après course - LeMans.org

Automobile Club de l'Ouest
 
Accueil > Les courses > Actualités > Actualité de la course

Superbike : le point après course

02/04/2012
14h06
- Actu Moto
- Championnat de France Superbike

 

Photo : Jean-Rene ROGER - ACO/Nikon

Le Championnat de France Superbike rouvrait ses portes avec la première épreuve de la saison au Mans sur le célèbre circuit Bugatti. Organisée par l’ACO, ce premier rendez vous de la vitesse française a été un vif succès avec plus de 10 600 spectateurs qui ont assisté à de magnifiques courses sous un temps très ensoleillé.

 Le samedi, les séances d’essais chronométrés se sont enchaînées pour déterminer des grilles de départ désormais composées de lignes de trois pilotes (au lieu de quatre). Autre nouveauté technique, la disparition de la Superpole au profit de d’une seconde séance d’essais chronométrés plus longue.

Les Essais Chronométrés

Le Trophée Pirelli 600 ouvre le bal de la journée. Il y a beaucoup de nouveaux pilotes et les pronostics ne sont pas aisés. Florent Tourne (Yamaha, FT Racing) est le plus rapide à faire des temps intéressants. A cinq minutes de la fin, Anthony Dumont (Yamaha, SLMoteur) prend les commandes tandis que Hugo Clere (Yamaha, Team SL Moteur) se glisse dans le trio de tête. Tourne se maintient en deuxième place tandis que Jonathan Martinez (Yamaha, Ecurie Berga) et Kevin Szalaï (Yamaha, Team4you) complètent un top cinq contenu en 657 millièmes.

Les Supersport prennent la suite. Bien que la piste soit encore un peu froide, le champion de France Supersport 2010, Grégory Leblanc (Kawasaki, Team SRC), roule dès le début de la séance dans les temps de la pole de l’an passé. Le ton est donné et la lutte avec Louis Bulle (Yamaha, Dark Dog Academy) est de toute beauté. A mi-séance, Etienne Masson (Kawasaki, Up Racing) et Matthieu Lagrive (Yamaha, GMT94) les rejoignent. 62 millièmes séparent Leblanc de Bulle. Masson accuse une demie seconde de retard sur la pole et Lagrive une seconde.

Les Superbike emboitent le pas sur une piste de plus en plus chaude. Julien Da Costa (Kawasaki, Team SRC) imprime un rythme incroyable avec un temps de 1:40.6 dans son premier tour. Sébastien Gimbert (BMW, BMW Motorrad France) réplique après plusieurs minutes. Le chassé croisé entre les deux favoris tourne à l’avantage du challenger Da Costa avec 0,153 seconde d’avance sur le champion sortant Gimbert soit un temps en 1:37.492. Vincent Philippe (Suzuki, Team LMS), après une année 2011 difficile en Supersport revient en catégorie reine et montre qu’il faudra compter sur lui en signant le 3ème temps devant David Muscat (Ducati) et donne une première ligne provisoire avec 3 constructeurs différents et 3 manufacturiers différents (Pirelli, Michelin, Dunlop).

La catégorie 125cc est en pleine mutation avec l’arrivée en nombre (8) des Moto3. Ces 250cc 4 temps viennent de remplacer les 125cc 2 temps en MotoGP. En France, elles cohabitent encore un peu. Cette première séance est dominée par les frères Danilo (Simon sur KTM 125cc et Jules surMoto3 Honda) qui sont les seuls à franchir la barre des 1:50. Jimmy Petit (Honda 125) et Robin Anne (Honda Moto3) complètent le top 4. 5ème, Guillaume Raymond est le premier pilote du Challenge de l’Avenir FFM (sur 9).

 Anciennement appelé Top Twin, l’European Bikes est une version élargie de cette coupe de France. En effet, comme son nom l’indique, tous les possesseurs d’une moto Européenne de 650cc ou plus peuvent désormais concourir. Après avoir dominé pratiquement toute la séance, Stéphane Pagani (Ducati), le vainqueur de l’édition 2011, se fait prendre la pole provisoire par Nicolas Trolard (Ducati) pour 122 millièmes. Vincent Douillet (BMW) prend la troisième place et représente le premier pilote qui ne pouvait pas rouler jusqu’à présent dans cette catégorie.

La matinée se termine avec les Side Car. Champions de France en titre, Delannoy / Lavorel dominent toute la séance. Ils ont plus d’une seconde et demie d’avance sur un nouvel équipage composé de Jorg Steinhausen et de Grégory Cluse (ancien passager de Delannoy). Ce tandem est le produit d’une collaboration récente qui se positionne déjà comme un acteur majeur de la catégorie.  Le Bail / Chaigneau et Brunazzi / Rigondeau complètent le top 4. En F2, le retour du duo Bourch’is / Scellier n’empêche pas le tandem vice-champion de France sortant (Leblond / Quintre) de s’imposer avec plus de 2,8 secondes. Leguen / Cacciolatto signent le 3ème chrono à 0,5 seconde des seconds. 

Malgré un vent un peu frais, l’après midi se poursuit sous le soleil avec les Pirelli 600. Thibaut Bertin (Yamaha, Team4you) montre que sa seconde place des Promo 600 2011 lui permet de prétendre à une belle place.  A mi séance il signe la pole en 1 :43.061. Malgré une petite chute, Bertin conserve le meilleur temps. Florent Tourne maintient la pression mais échoue dans sa quête de la pole pour 54 millièmes. Kevin Szalai fait une belle amélioration et se positionne en troisième place de la séance.

Au cumul des séances, la pole revient à Bertin devant Tourne et Anthony Dumont qui, grâce à son chrono du matin se maintient en première ligne.

En Superbike, la pression psychologique se renforce un peu sur Gimbert qui ne parvient pas à rouler plus vite que ce matin et chute. Da Costa enfonce le clou en améliorant de 9 centièmes son meilleur temps, il porte à 239 millièmes l’écart absolu entre les deux pilotes. La dernière place de la grille de départ est très disputée entre Vincent Philippe, Guillaume Dietrich (BMW, GD45), Anthony Delhalle (Suzuki, Team LMS), David Muscat et Hugo Marchand (Honda, team Daffix). A la fin de la séance, les 5 hommes se tiennent en une demie seconde. L’avantage est pour Philippe qui obtient un temps plus rapide de 88 millièmes.
Le cumul des séances détermine que Da Costa, Gimbert et Philippe partiront de la première ligne tandis que Dietrich, Delhalle et Muscat occuperont la seconde.

Les Supersport entrent en piste pour leur seconde séance. Louis bulle assure la réplique à Grégory Leblanc en améliorant sont temps du matin. Leblanc reste second mais n’obtient pas d’amélioration. Axel Maurin (Yamaha, CMS) rentre dans le club des pilotes roulant en 1:40 et pique la 3ème place à Masson. La plus grosse amélioration est à mettre au crédit de Valentin Debise qui gagne 2 secondes et se place au 6ème rang. 
Au cumul des séances, Bulle, Leblanc et Maurin occupent la première ligne de la grille des deux courses prévues le dimanche.

Les 125cc sont une nouvelle fois sous la domination des frères Danilo et du plus jeune d’entre eux, Simon. Robin Anne et Guillaume Raymond améliorent leur temps mais ne parviennent pas à faire mieux que le temps établi par Jimmy Petit le matin.
Au cumul des séries, Simon Danilo obtient le meilleur temps mais il ne pourra pas défendre ses chances lors de la course dominicale puisque ce très jeune pilote (14 ans) a été sélectionné pour participer à la Redbull Rookie Cup (courses d’ouverture des MotoGP européens) dont les premiers essais officiels et obligatoires ont lieu dimanche. En accord avec la FFM, Simon Danilo est donc excusé pour la course 125 FSBK. La première ligne de la grille de départ sera donc composée de Jules Danilo, Jimmy Petit et Robin Anne, soit deux Moto3 et une 125cc.

Ultime séance de la journée pour les European Bikes et changement de leader avec la performance de Ludovic Loeul (KTM). Si Trolard et Pagani sont juste derrière lors de cette séance, au cumul, Trolard conserve la pole devant Pagani. Loeul se hisse à la première ligne au détriment de Vincent Douillet 4ème au global.

La journée se termine avec les Side Car. Les favoris améliorent tous les uns après les autres. Steinhausen / Cluze sont les premiers à rouler en 1:44 mais ils sont rejoints et devancés par Delannoy / Lavorel pour 141 millièmes. Derrière eux, Le Bail / Chaigneau améliorent aussi mais pas assez pour se montrer menaçant puisqu’ils accusent trois secondes de retard. 

Les courses

Après les séances de Warm’UP effectués sur une piste très froide, la première course de l’année va pouvoir débuter avec la catégorie Supersport. Grégory Leblanc effectue le meilleur départ devant Axel Maurin et Louis Bulle. Bulle passe très vite Maurin et porte une attaque décisive sur Leblanc dès le second tour. Parti sur un rythme très élevé, le pilote de la Dark Dog Academy reste malgré tout sous la menace du pilote Kawasaki qui produit son effort dans le 6ème tour pour tenter de reprendre les 9 dixièmes qui les séparent. Après un mauvais départ, Matthieu Lagrive semble en difficulté pour revenir sur les hommes de tête et ne pointe qu’à la 8ème place à la mi-course. De son côté, Valentin Debise fait parti des rares pilotes (avec Bulle, Leblanc et Masson) à rouler en 1:40. Après 7 tours (sur 15), il est 5ème avec dans sa ligne de mire Axel Maurin et David Perret, et dans son dos, Etienne Masson. En délicatesse avec un capital pneus un peu trop entamé, Bulle ne parvient pas à contenir Leblanc qui le double dans le 12ème tour. Dans ce même tour, Masson et Maurin se touchent. Si Maurin reste sur ses roues, Masson part à la faute. Maurin a perdu un peu de temps et Debise en a profité pour doubler Perret. Debise creuse l’écart et assure son premier podium de la saison. Le Blanc est clairement plus rapide et obtient logiquement la victoire sur Bulle.

En Superbike, Julien Da Costa effectue un excellent départ. C’est tout l’opposé de Sébastien Gimbert qui boucle son premier tour en 9ème position. Devant, Da Costa creuse immédiatement l’écart avec dès le premier tour 1,6 seconde d’avance sur Vincent Philippe, David Muscat, Hugo Marchand, Guillaume Dietrich et Anthony Delhalle.  Ces cinq pilotes sont à la lutte pour monter sur les deux autres marches du podium tant le rythme de Da Costa ne laisse entrevoir aucune autre issue à la régulière. Dans son 5ème tour, Gimbert met le turbo et vient prendre la seconde place en seulement 3 tours. Une fois Philippe doublé, Gimbert creuse un petit écart mais il est bien trop loin (presque 10 secondes) pour tenter de jouer la victoire. Pour l’attribution de la dernière marche du podium, la lutte est rude entre Philippe, Muscat, Dietrich et Marchand. Avant Dernier tour, Muscat prend l’avantage mais Philippe réplique dans le dernier tour et s’impose sur le premier podium de l’année.

Dans la première course de l’European Bike, la surprise vient du départ canon effectué par Brice Nunnari parti de la 8ème place avec sa Ducati Panigale (la seule du plateau pour le moment) et qui boucle le premier tour en tête devant Stéphane Pagani et Nicolas Trolard. Au tour suivant, la course est neutralisée suite à une grosse chute. Après 3 tours sous Safety Car, la course reprend et Trolard prend les commandes sous la menace de la réplique de Nunnari. Pagani reste au contact ainsi que Ludovic Loeul. Dans le 9ème tour, Pagani est victime d’une panne et laisse le commandement à Nunnari. Loeul double Pagani. Les positions se figent jusqu’à l’arrivée et les écarts se creusent un peu. 
Dans le challenge Ducati 848, le vainqueur est Alexis Mathieu qui franchit la ligne en 13ème position.

Les Side Car clôturent cette première matinée de course. Steinhausen / Cluze franchissent le premier virage en tête devant Delannoy / Lavorel et Brunazzi / Rigondeau. Seuls les champions sortant arrivent à suivre le rythme du tandem germano-français. Au tour 5, Le Bail / Chaigneau alors 3èmeont un souci et abandonnent. Au 6ème tour Delannoy / Lavorel trouvent la faille et boucle le tour en tête. Malheureusement, quelques virages plus loin, la chute de Lavorel ruine les espoirs de victoire. Avec une avance très large, Steinhausen renoue avec la plus haute marche du podium devant Barbier / Debroise (à 24 secondes) et Brunazzi / Rigondeau. En F2, la course est sans appel pour les concurrents de Leblond / Quintre qui ont mis un tour à tous les autres.

Pendant la pause déjeuner, le public venu nombreux (10 611 billets payants) a pu approcher l’ensemble des acteurs du championnat de France lors de la traditionnelle visite des stands. Une chasse aux autographes était de mise avec notamment des cadeaux pour celui qui arrivera à remplir toutes les cases des dédicaces du programme et à renvoyer son programme à la FFM.

L’après midi est toujours placé sous le signe du soleil mais le vent est très frais (13°C). Thibaut Bertin profite de sa position de poleman en Pirelli 600 pour passer la chicane Dunlop en tête devant son coéquipier Kevin Szalaï et Florent Tourne. Un tour et quelques virages plus loin, une chute impliquant 4 pilotes oblige la direction de course à neutraliser la course. Alors que le Safety Car est en piste et que les pilotes n’ont plus le droit de se doubler, un nouvel accrochage a lieu et met quatre autres pilotes au sol dont deux du top 4. Après 2 tours sous Safety Car, la course reprend ses droits. Bertin toujours en tête doit contenir Szalaï qui se fait de plus en plus pressant. Au 6ème tour ce dernier porte son attaque et passe. Bertin ne semble pas avoir les moyens de le suivre et sait que le 3ème est loin derrière. Il s’agit d’Erwan Quellet qui est sous la menace de Hugo Clere. Les places de ce quatuor se figent et offre le doublé au Team4you. Quellet place ainsi sa Kawasaki sur le podium et se trouve la seule moto non Yamaha a marquer des points.

Les Supersport se placent sur la grille de départ et, une nouvelle fois, Grégory Leblanc est le plus prompt à franchir la première chicane. Parti de la dernière ligne suite à un problème technique sur la moto, Valentin Debise fait un premier tour de folie et se retrouve déjà 8ème lors de son premier passage sur la boucle de chronométrage. Bulle ne met pas un tour pour prendre les commandes et Leblanc s’accroche. Bulle accentue son rythme et décroche petit à petit Leblanc. Derrière eux, la bagarre pour accéder au podium est incroyable : ils sont sept à la lutte (Maurin, Perret, Masson, Debise, Lagrive, Camus et Guittet) et les dépassements sont nombreux. Maurin mène le groupe. Dans le 12ème tour, Debise part à la faute mais parvient à repartir 10ème mais complètement décroché. La pression exercée pendant toute la course par Masson et Perret va être payant pour eux pu isque dans le dernier tour Maurin part à la faute. Bulle et Leblanc franchissent la ligne d’arrivée dans cet ordre et Masson doit aller puiser dans le plus profond de ses ressources (ndlr : il est blessé au poignet gauche suite à sa chute de ce matin) pour arracher cette 3ème place à Perret pour 48 millièmes. Debise sauve les points de la 8ème place. 
C’est le président de la FFM, Jacques Bolle qui leur a remis leurs trophées. 
Au classement provisoire, Bulle et Leblanc sont à égalité de points (45) devant Perret (26 pts), Debise (24 pts) et Lagrive (21pts).

En 125cc, malgré un mauvais départ, Jules Danilo parvient à boucler le premier tour en seconde position derrière Robin Anne. Jimmy Petit et sa 125cc est le seul à suivre le rythme des Moto3 de tête. A mi-course il double Jules Danilo pour le gain de la 2nde place. Loris Cresson profite de ces passes d’armes pour prendre la 4ème place. Dans le 10ème tour, Danilo part à  la faute et ne repasse plus. Anne a creusé un bon écart (2 secondes) avec Petit qui est esseulé à sa poursuite. Les mésaventures de Danilo permettent à Loris Cresson de mettre sa moto3 virtuellement sur le podium. Les derniers tours sont sans surprises pour les 3 premiers qui accèdent au podium dans cet ordre : Anne, Petit et Cresson.

Second départ de la journée pour les Superbike. Gimbert fait un bon départ mais c’est bien Da Costa qui entre le premier dans le virage de la chicane Dunlop. Il boucle le premier tour en tête avec 1,9 seconde d’avance sur Gimbert. Vincent Philippe est bien parti aussi et parvient à doubler Gimbert lors de ce premier tour. La réplique de Gimbert ne se fait pas attendre et il redouble le pilote Suzuki. Il tente de partir à la poursuite de Da Costa. Ce dernier gère parfaitement sa course en imprimant un rythme très élevé et en creusant l’écart. Gimbert s’échappe aussi et c’est une nouvelle fois pour la 3ème marche du podium que la bagarre a lieu. Cinq pilotes (Dietrich, Philippe, Delhalle, Muscat et Marchand) luttent sans merci pour le podium. Au fil des tours, Delhalle prend la tête du groupe devant Dietrich et Philippe tandis que Marchand et Muscat sont à une demie seconde. Jusqu’à l’arr ivée, le suspense est incroyable et c’est finalement Dietrich qui renoue avec le podium pour 154 millièmes face à Delhalle. 
Jacques Bolle a remis son trophée à Julien Da Costa qui a effectué un week end parfait avec la pole et deux victoires. Avec Gimbert et Dietrich, c’est à nouveau un podium avec 3 manufacturiers différents (Pirelli, Michelin et Dunlop).  
Au classement provisoire, Da Costa compte 10 points d’avance sur Gimbert et 23 sur Dietrich et Philippe qui sont ex æquo.

En European Bikes, Brice Nunnari réalise décidément de très bons départs : si Nicolas Trolard obtient le meilleur départ, Nunnari passe de la 8ème place à la seconde devant Loeul, Ancelin et Pagani. Trolard prend un peu d’avance et, dans le 4ème tour, Ancelin trouve la faille dans Nunnari. Il est imité par Pagani deux tours après. Loeul est un peu décroché et finit la course en 5ème position à 7,7 secondes. Devant, Trolard est intouchable. Dans le 8ème tour, Pagani double Ancelin. Ancelin s’accroche mais ne parvient pas à prendre le meilleur avant le drapeau à damiers. Lorsque celui ci s’abaisse, Trolard, Pagani et Ancelin obtiennent le droit de monter sur le podium. Au challenge 848, c’est Jean-Louis Ocana qui finit le premier.

La dernière course du week-end se déroule en compagnie des Side Car. Delannoy est au départ mais avec un passager un peu abîmé. Steinhausen / Cluze effectue le meilleur départ et vont faire une course en solitaire. Brunazzi / Rigondeau sont second au début mais Le Bail Chaigneau les doublent avant la fin du second tour. Le Bail / Chaigneau creuse aussi l’écart sur leurs poursuivants. Delannoy / Lavorel  se hissent au 3ème rang sans pouvoir aller plus loin. A l’arrivée, le classement n’a pas bougé.
Pour le classement provisoire, Steinhausen n’étant pas Français et n’ayant pas le nombre d’année de License FFM suffisante, ne peut pas marquer de point pour le championnat de France.
Le classement provisoire est donc ainsi : Barbier / Debroise (41 pts), Brunazzi / Rigondeau (33 pts) et Huet / Arifon ( 26 pts). En F2, c’est une double victoire pour l’équipage mixte Estelle Leblond / Thomas Quintre soit 50 points.

Ainsi se termine ce premier rendez-vous de l’année qui a fait le plein de sensations, de courses de spectateurs et de soleil !

Le prochaine épreuve aura lieu sur le circuit de Nogaro (32) les 28 et 29 avril prochain.

Communiqué FFM

Retrouvez toute l'actualité - Championnat de France Superbike