Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Model.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 49

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Model.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 49

Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Controller.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 50

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Controller.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 50

Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Factory.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 51

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Factory.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 51
Erwan Nigon−Trick Star Racing : « Notre objectif c'est de monter sur le podium » - LeMans.org

Automobile Club de l'Ouest
 
Accueil > Actualités > Fiche actualité

Erwan Nigon-Trick Star Racing : « Notre objectif c'est de monter sur le podium »

28/02/2017
17h00
-

Comment a débuté votre collaboration avec le Trick Star Racing ?

« Nous sommes entrés en contact à la fin de la saison 2013. Je me suis rendu au japon à l'occasion d'une manche du championnat japonais de Superbike car je souhaitais participer à ce championnat. Sur place, j'ai distribué des cartes de visite et ça en était resté là. Je m'étais également fait remarquer lors des 8 Heures de Suzuka car j'avais réussi à qualifier la BMW en 5e position sur la grille de départ. En 2015, Trick Star Racing m'a proposé de participer à cette course au guidon de leur Kawasaki. J'avais accepté et nous nous étions classés 11e. En 2016, j'ai de nouveau participé aux 8 Heures de Suzuka avec eux et nous avons terminé à la 7e place. Ils étaient motivés pour participer à l'intégralité du championnat du monde d'Endurance. Je leur ai trouvé une structure d'accueil en France et je les ai aidé dans leur organisation. Le Trick Star Racing est une équipe qui a sa place dans le championnat. »

L'organisation d'une équipe japonaise est-elle différente d'une équipe européenne ?

« Dans une équipe européenne, je ne m'occupais pas de l'organisation. J'étais pilote à plein temps. Aujourd'hui, j'aide beaucoup le Trick Star Racing. Ça ne m'embête pas de le faire, ça me motive même encore plus. Lors des courses, leur façon de faire est différente par rapport à une équipe européenne. Ils sont très rigoureux. Ils se sont engagés dans le championnat avec leurs acquis mais ils vont être obligés de copier les teams européennes notamment en ce qui concerne les arrêts au stand et la stratégie. Aux 24 Heures Motos, contrairement aux 8 Heures de Suzuka, ils devront prendre en compte la fatigue des mécaniciens. »

Avec le Trick Star Racing, avez-vous découvert une autre culture ?

Oui, complètement. Par habitude, je passe un mois au Japon à l'occasion des 8 Heures de Suzuka et j'ai l'habitude de voyager dans ce pays. Dans la vie de tous les jours, le pays est à l'envers de tout culturellement. Avec les membres de l'équipe, il y a beaucoup de respect, de politesse et c'est très agréable. Ils sont très professionnels. »

Aux 24 Heures Motos, vous avez piloté pour les équipes officielles Kawasaki, Yamaha, BMW et Suzuki. Mettez-vous votre expérience au service de l'équipe ?

« Honnêtement, je pense qu'ils sont contents de pouvoir bénéficier de mon expérience en Endurance. Elle me permet de leur donner des astuces, des conseils notamment à l'ensemble des membres du teams mais également à mes coéquipiers. Je discute avec eux par internet et je me sens vraiment bien dans cette équipe. Pour la communication, même si j'ai quelques notions de japonais, nous parlons essentiellement anglais. Leur anglais est basique mais lorsqu'il s'agit de parler technique, il n'y a pas de problèmes. »

Quels seront vos objectifs pour les 24 Heures Motos ?

« Notre objectif c'est de monter sur le podium. C'était aussi l'objectif lors du Bol d'Or et nous nous sommes classés 3e. Sur 24 heures c'est difficile d'atteindre cet objectif car il faut prendre le bon train en début de course et ne pas se laisser enfermer dans un faux rythme. Il ne faut pas chuter et parfaitement s'adapter aux conditions météorologiques. Nous en avons besoin pour espérer une bonne place au championnat à la fin de la saison. De part le résultat du Bol d'Or, nous sommes attendus désormais. Nous ne sommes pas redoutés pour autant mais nous répondrons présents. »

Quel souvenir gardez-vous de votre victoire en 2014 ?

« Ça faisait longtemps que j'attendais une victoire aux 24 Heures Motos. J'aurai attendu 6 participations pour remporter cette course. Avec BMW nous étions passés à côté de la victoire à plusieurs reprises. Les 24 Heures Motos, c'est toujours une atmosphère particulière. Durant la nuit, tout peut arriver et les conditions sont parfois délicates. C'est une belle ligne à mon palmarès je le reconnais. »

Être de retour aux 24 Heures Motos après deux ans d'absence aura une saveur particulière ?

« Ça me fait énormément plaisir de retrouver le circuit Bugatti. D'une part parce qu'on m'a parlé d'un nouveau revêtement et j'ai hâte de le tester. L'adhérence devrait être différente et j'espère que nous gagnerons en sécurité. Ensuite parce que c'est un circuit mythique sur lequel roulent les machines du MotoGP™. C'est ce qui me tient même à cœur car j'adore regarder les grand prix. Je regarde beaucoup de vidéo de Dani Pedrosa (ndlr, pilote Honda en MotoGP™) ou de Valentino Rossi (ndlr, pilote Yamaha en MotoGP™) afin d'essayer de m'inspirer de leurs trajectoires. »

PHOTO : Erwan Nigon au guidon de la Kawasaki ZX10-R de l'équipe japonaise Trick Star Racing.

Réservez vos places dès maintenant pour les 24 Heures Motos !
 

Retrouvez toute l'actualité