Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Model.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 49

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Model.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 49

Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Controller.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 50

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Controller.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 50

Warning: include_once(/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Factory.php) [function.include-once]: failed to open stream: No such file or directory in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 51

Warning: include_once() [function.include]: Failed opening '/var/www/html/sites/www.lemans.org/html/bo_aco/_framework/Factory.php' for inclusion (include_path='.:/usr/share/php:/usr/share/pear') in /var/www/html/sites/www.lemans.org/html/config.php on line 51
24 Heures du Mans 2013 Un plateau d’exception - LeMans.org

Automobile Club de l'Ouest
 
Accueil > Actualités > Fiche actualité

24 Heures du Mans 2013 Un plateau d’exception

01/02/2013
18h00
-

 

 
Photo : -

 

C’est un plateau grandiose qui participera aux 24 Heures du Mans 2013. Les 90 ans de l’épreuve seront fêtés en fanfare avec, en tête d’affiche, un grand duel Audi / Toyota, arbitré par des équipes privées relancées ; des forces uniques en LM P2 et une bagarre s’annonçant insensée en LM GTE avec la présence officielle de cinq constructeurs ! Des autos d’exception, des pilotes de premier plan, des stars à commencer par Patrick Dempsey et Sébastien Loeb, des manifestions de prestige : les 24 Heures du Mans seront une fois de plus le grand rendez-vous de la saison automobile.

 Les 22 et 23 juin prochains, les 24 Heures du Mans fêteront leurs 90 ans. Mais au-delà des commémorations bien légitimes et prestigieuses auxquelles l’Automobile Club de l’Ouest conviera ses spectateurs et ses partenaires, il y a une course moderne, palpitante qui plonge ses racines dans un passé illustre tout en étant résolument tournée vers le futur.

Voilà qui explique très certainement l’engouement que génère de nouveau la troisième manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2013. Cette année, une fois encore, le plateau de la course sera grandiose, comme le confirme la liste des 56 engagés et 10 suppléants (pour 71 demandes d’engagement reçues) révélée cet après-midi lors d’une conférence de presse organisée à Paris dans les locaux d’Eurosites-George V. Un événement diffusé en direct sur le nouveau site Internet des 24 Heures du Mans : 24h-lemans.com, retransmission assurée grâce à Michelin.

Dans un contexte économique difficile, les plus grands constructeurs mondiaux continuent à se presser au Mans. Toyota, VAG (grâce à Audi mais aussi Porsche de retour par le biais d’une structure officielle) et General Motors (avec Corvette) font toujours confiance à une course unique pour démontrer leur sportivité et le bien-fondé de leurs productions. Le groupe Renault-Nissan sera encore plus présent que par le passé grâce aux 17 voitures de LM P2 motorisées par la marque japonaise et Honda joue toujours la carte de sa filiale compétition, Honda Performance Development.

A ces constructeurs majeurs s’ajoutent des "manufacturiers" aux productions moins nombreuses mais de grand prestige à commencer par Ferrari, Aston Martin qui fête son centenaire, Viper ou encore Lotus et Morgan. Sans oublier les redoutables constructeurs de prototypes que sont Oreca, Lola, Zytek…

En tête de course, le duel qui s’annonce entre les magnifiques prototypes LM P1 de Audi et Toyota sera arbitré par des équipes privées Rebellion Racing et Strakka Racing dont la compétitivité des voitures sera améliorée grâce aux récentes dispositions réglementaires.

Avec 22 machines, jamais les forces en présence en LM P2 n’ont été aussi nombreuses et aussi homogènes, 90 % des concurrents pouvant légitimement prétendre à la victoire. La catégorie LM GTE connaît une magnifique progression grâce aux cinq constructeurs officiellement engagés avec, outre Corvette, Ferrari et Aston Martin, Porsche comme Viper qui font leurs retours en tant qu’usine. Et en LM GTE Am, les triples tenants du titre – Larbre Compétition et sa Corvette – feront face à une concurrence renforcée.

Dans le 56e stand, place accordée à une voiture technologiquement innovante, prendra place la GreenGT H2, prototype dont le carburant sera l’hydrogène et qui, pour seule émanation, émettra de la vapeur d’eau !

Les pilotes sont à l’avenant. En attendant de connaître la composition précise de tous les équipages – lors des inscriptions, les concurrents sont tenus d’annoncer un nom par voiture – la liste publiée ce jour démontre l’affection des meilleurs mondiaux pour l’épreuve. Les vainqueurs de la grande classique sont nombreux grâce aux Kristensen, Gené, Wurz… auxquels répondent des figures aussi réputées que les Montagny, Davidson, Maillieux, Fisichella, Prost, Jani, Pla, Lamy, Mücke… Et bien sûr les champions du monde d’endurance 2012 et double vainqueurs : Benoît Tréluyer, André Lotterer et Marcel Fassler.

Enfin, que seraient les 24 Heures du Mans sans les stars et le glamour ? Cette année, deux grandes vedettes ont d’ores et déjà annoncé leur présence : Sébastien Loeb, en tant que team-manager de sa propre équipe (Sébastien Loeb Racing) et Patrick Dempsey. Fondu de sport automobile, l’acteur américain met ses pieds dans les traces de Paul Newman et Jean-Louis Trintignant en étant de nouveau au départ.

Le plateau des 56 voitures invitées aux vérifications administratives et techniques se décompose ainsi : 8 voitures de catégorie LM P1 ; 22 LM P2 ; 11 LM GTE Pro ; 14 LM GTE Am ; une du 56e Stand.

Les suppléants appelés à remplacer les titulaires en cas de défection sont au nombre de dix (six LM P et quatre LM GTE). Course internationale, les 24 Heures du Mans verront des équipes de 14 pays différents – dont la chinoise KCMG inscrite aussi en Asian Le Mans Series - s’aligner (quinze si l’écurie luxembourgeoise suppléante en LM P est retenue) et des pilotes nominés de 20 nationalités différentes.

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Une fois de plus, les 24 Heures du Mans démontrent toute leur attractivité grâce à un concept, peut-être vieux de 90 ans, mais plus moderne que jamais. Il n’y a pas de meilleur banc d’essais que cette épreuve et les grands constructeurs le savent mieux que quiconque puisque, années après années, ils font confiance à notre course. Il n’y a pas de course plus prestigieuse à gagner puisque les meilleurs pilotes mondiaux se précipitent dans la Sarthe. Il n’y a pas de plus beau laboratoire puisque cette année, dans le cadre du 56e Stand participera une voiture qui, pour toute émission, rejettera dans l’atmosphère de la vapeur d’eau ! Les 24 Heures du Mans sont uniques : voilà ce qui explique cette magnifique longévité. »

Vincent Beaumesnil, Directeur Sport de de l’Automobile Club de l’Ouest : « A l’analyse du plateau 2013, on ne peut que se réjouir des bagarres qui s’annoncent. Toyota n’est plus le débutant vu au Mans en 2012 mais un concurrent bien armé pour faire trébucher Audi, écurie qui possède une expérience unique. Grâce aux évolutions réglementaires décidées par l’ACO, les équipes privées de LM P1 auront les moyens de venir bousculer les usines en tête de course. En catégorie LM P2, plus gros plateau de cette année, la très grande majorité des engagés peut gagner ! Et nous nous réjouissons de voir une écurie chinoise se mêler à cette lutte alors que nous lançons cette année l’Asian Le Mans Series. Enfin, jamais il n’y a eu en GT une concurrence aussi relevée : cinq constructeurs se battront avec des moyens d’usine pour la victoire ! 2013 est une année historique pour les 24 Heures du Mans ; tous les ingrédients sont réunis pour en faire une édition qui marquera l’Histoire. » 

>> Liste des engagés aux 24 Heures du Mans 2013 <<

Retrouvez toute l'actualité